Jean-Jacques

Jean-Jacques

Je vais avoir 66 ans en juillet prochain. J’ai pris ma retraite en juillet 2015 et j’ai été diagnostiqué Parkinson en octobre 2015. La retraite débutait bien.

1 an avant le diagnostic, j’avais parlé de ma difficulté à balancer mon bras droit en marchant à mon généraliste qui m’avait dit que ce n’était rien. Suite à un RDV chez sa remplaçante en septembre 2015 pour une douleur au mollet après la reprise du running pendant le mois d’août, celle-ci a décelé ma maladie. Pour confirmer le diagnostic et écarter une éventuelle tumeur au cerveau et un possible AVC, elle m’a fait passer un IRM qui a confirmé Parkinson.

Mon traitement est de 1 comprimé Azilect depuis le début. Il y a un an, j’avais dit au neurologue que j’avais un peu plus de tremblements au repos et il m’avait prescrit Modopar et lorsque j’ai vu les effets secondaires, en concertation avec mon kiné, j’ai privilégié l’activité physique intense à la médication. A ce jour, je suis toujours avec 1 mg d’azilect.

Mon RDV chez la neurologue datant de jeudi dernier ; celle-ci a trouvé mon état stable et a trouvé très bien toute l’activité physique que je fais chaque semaine.

J’ai commencé à courir régulièrement depuis septembre dernier, tapis de course cet hiver et sorties extérieures avec ma femme depuis mars. Au début, environ 4 kms en partageant course et marche, puis 5 à 6 kms et dernièrement 7 kms sans marcher.

Chaque semaine, jai également 2 séances de kiné de 1h (étirements, gainage, boxe, équilibre et différents mouvements de levées de jambes, musculation avec poids et haltères), plus 1/2 h de vélo d’appartement ou de rameur. Mon kiné est spécialisé dans les maladies neurologiques et cherche toujours de nouveaux exercices pour améliorer ma condition physique. J’ai également 1 séance d’orthophonie tous les mois.

Pendant la période de confinement, je m’imposais 3/4 d’heure à 1h de sport par jour; tapis, rameur, vélo elliptique et série de pompes.

La publication a un commentaire

  1. Petit

    Bravo jean Jacques quel force de bâtant
    Sur est un surhomme pour combattre cette maladie on pense fort à toi bisous Véro et Stan

Laisser un commentaire